Julien Hanck, Directeur artistique

Né en 1994, Julien Hanck commence le piano à l’âge de cinq ans. Adolescent, il se passionne pour le répertoire classique virtuose, mais suspend ses études de piano pour se consacrer aux Sciences. Ce n’est qu’après ses classes préparatoires en mathématiques au Lycée Louis-le-Grand qu’il revient plus sérieusement vers la musique. En 2012, Julien fonde le Cercle des Mélomanes, association ayant pour ambition de rapprocher les amateurs d’œuvres méconnues. Parallèlement à ses activités musicales, il poursuit depuis 2014 des études de Physique et Biologie à l’École Supérieure de Physique et de Chimie de la ville de Paris.

Pianiste invité des Déconcertants, et désormais directeur artistique de l’Ensemble, il assure en 2015 la recréation française du Concerto pour piano et cordes d’Alfred Schnittke. Sur scène, il est partenaire de Thierry Barbé (Opéra de Paris) d’Ambroise Aubrun (LA Phil), Hildegarde Fesneau, Thibaut Reznicek, Maëlle Vilbert. Épris de littérature, de cinéma et de musique de chambre, sa joie d’écrire et de partager le mène tout naturellement vers le journalisme et la radio. Ayant débuté auprès du média anglais Bachtrack, Julien collabore également avec Diapason, La Terrasse. Invité de la Tribune des critiques de disques, et de la Table d’écoute (RTBF Musiq3), il produit régulièrement des émissions pour France Musique (Été classique, Concert du Soir, Matinale du Samedi). Depuis 2017, il collabore avec Jeanine Roze Production et Val Productions.

Julien est régulièrement l’invité de festivals (la Tour de Guet, la Clé des Portes, Quartier du Livre, Les Amateurs Virtuoses à Shanghai) et de saisons musicales (Concerts Cail, Mairie du 8ème, Mairie du 5ème, Reid Hall, Chroniques de l’INJA) et travaille depuis 2018 à l’Analyse de l’interprétation et à la Formalisation du geste musical, un projet qu’il mène en partenariat avec l’Institut de recherche en Musicologie (IREMUS, CNRS) et avec la complicité de la pianiste Maroussia Gentet.